L’innovation « ouverte » peut réduire les coûts de R&D

3 minutes à lire
Gestion

Image
Il peut être fort avantageux d’explorer de nouvelles avenues en recherche et développement…

L’innovation dite ouverte est un modèle commercial qui encourage les entreprises à se connecter à des sources extérieures (fournisseurs, clients, universités, startups, plateformes…) afin de tirer profit de nouvelles opportunités de produits, de collaborer avec d’autres pour développer une innovation inédite.

Une étude récente menée par l'Institut de recherche sur la politique économique de l'université de Stanford a mis en évidence les coûts croissants de l’innovation. La technologie et la compétition y étant reliée étant de plus en plus complexes, les entreprises sont obligées d’investir 20 fois plus dans leurs départements de R&D que leurs homologues en 1930 pour obtenir les mêmes résultats.

De toute évidence, il devient de plus en plus difficile et coûteux de créer de nouvelles idées. Toutefois, selon un article publié par Forbes, pour s’en sortir, les entreprises doivent inverser la tendance en dépensant moins et en innovant davantage. Comme solution, les auteurs de l’étude suggèrent l’innovation « ouverte ».

 

L’innovation ouverte permet de ne pas inventer la roue


À mesure que la cueillette continue, il est normal que les fruits deviennent de plus en plus hauts, jusqu’à devenir inaccessibles sans déployer des moyens colossaux. Le même cas se vérifie pour l’innovation.

Toutefois, des études antérieures ont déjà permis de démontrer que plutôt que de réinviter la roue à chaque fois, les entreprises peuvent aussi profiter des idées et technologies déjà existantes pour innover. Sur près de 150 ans, environ 40% de tous les brevets relèvent de cette catégorie d’innovations, le rapport évoluant considérablement à l’approche actuelle. Les auteurs appellent ce type d’innovation « innovation recombinative ».

L’innovation ouverte qui incite la collaboration avec des entreprises externes dans le but d'atteindre des objectifs d'innovation communs offre un potentiel énorme tout en contribuant à limiter les coûts associés. Plutôt que de gaspiller du temps et de l’argent à réinventer ce qui les autres ont déjà inventés par le passé, il suffit tout simplement de s’associer et de collaborer ensemble. En outre, en plus de fournir un

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter