Comment repérer et éliminer les mauvais gestionnaires

3 minutes à lire
Gestion

Image
Le leadership dit « toxique » est très fréquent dans le monde du travail.

Il est entrepris par les gestionnaires incompétents et particulièrement mauvais qui utilisent de manière inadéquate le pouvoir conféré par leur poste.

Ce type de gestionnaire occasionne d’énormes dégâts à l’entreprise. Selon une étude menée par respheHr, une mauvaise culture d’entreprise mise en place par les mauvais gestionnaires fait perdre chaque année à l’économie britannique près de 23,6 milliards de livres (40,2 milliards de dollars canadiens). Toujours dans ce pays, un tiers des employés aurait quitté leur emploi à cause d’une mauvaise culture qui règne dans leur lieu de travail.

Les agissements des mauvais gestionnaires dévastent l’entreprise et les employés. Comment les repérer pour ensuite les éliminer ? Un article publié récemment sur le site The Undercover Recruiter nous explique comment faire.

 

Comment reconnaître un gestionnaire « toxique » ?


Sachez que la majorité des gestionnaires toxiques ignorent ce qu’ils font ni l’impact qu’ont leurs actions sur les employés. Mais malgré cela, vous devez être capable de les détecter et réagir sans état d’âme au risque de voir votre entreprise détruite.

Dans la plupart des cas, les gestionnaires toxiques :

  •         manquent de compassion et de compétences sociales,

  •         n’aident pas le personnel à s’améliorer et blâment très facilement,

  •         n’ont jamais tort, n’écoutent jamais les idées d’autrui,

  •         ont des comportements antisociaux.


 

Comment ils affectent votre entreprise et vos employés ?


Si vous décidez de fermer les yeux sur ce que fait votre gestionnaire toxique, alors vous prenez le risque de faire beaucoup de mal à votre entreprise. S’il est classé de « toxique », ce n’est pas pour rien. Sa position lui confère la capacité de faire suffoquer tout ce qui l’entoure. Voici, entre autres, ce qu’un mauvais gestionnaire peut faire à votre entreprise :

  •         Il va détruire le moral de votre équipe,

  •         Vos employés quitteront petit à petit l’entreprise,

  •         Il réduit le partage d'informations,

  •       

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter