Recrutement dans les startups: 5 faux pas à éviter

3 minutes à lire
Recrutement

Image
Plus l’équipe s’agrandira, plus elle fera face à des défis, et plus vous devrez y être préparé. Attention de ne pas commettre ces erreurs fréquentes…

Lorsque vient le temps de recruter des ingénieurs dans leurs équipes, les startups font souvent les mêmes erreurs, selon David Bernard, fondateur et président d’AssessFirst. Voici, selon lui, les 5 maladresses à éviter.

 


  • 1) Recruter (uniquement) des compétences techniques



C’est évidemment bien normal de rechercher un ingénieur qui possède les compétences techniques nécessaires pour le poste. Par contre, il ne faut pas se concentrer sur ce seul aspect. Si vous recrutez par exemple un « diva » du code, celui-ci aura du mal à accepter que l’on travaille d’une autre manière que la sienne.

 


  • 2) Choisir la mauvaise personne comme directeur technique



Selon David Bernard, la première personne à quitter dans une startup est généralement le directeur technique. Souvent, la personne choisie pour occuper ce poste ne possède pas les connaissances, l’expérience et la sensibilité technique nécessaires.

La réalité n’est effectivement pas la même entre celle de coder toute la journée, par rapport à celle de gérer une équipe de 15 ingénieurs. Dès que la boîte grossie, la réalité est de plus en plus difficile à gérer si la personne n’est pas suffisamment expérimentée. Un directeur technique est avant tout un leader, il ne faut pas l’oublier.

 


  • 3) Confondre enthousiasme et engagement



En tant que fondateur d’une startup, vous êtes certainement grandement passionné et votre projet vous tient à cœur. Par contre, en rencontrant un candidat, prenez garde de ne pas tenter de voir votre propre reflet dans un miroir.

Même si la personne interviewée semble très motivée, vous devez prendre la peine de vérifier qu’elle a les compétences requises et qu’elle a les capacités nécessaires pour répondre à vos besoins. Vous devez vous entourer de personnes qui, à vos côtés, arriveront à atteindre les buts que vous vous êtes fixés.

 


  • 4) Ne pas penser à la culture d’entreprise



Dans les débuts de votre entreprise, la question des valeurs et de la culture d’entreprise est peu souvent mise de l’avant. C’est assez normal, selon David Bernard, puisque vous vous êtes sans doute entouré d’amis et d’autres perso

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter