Ces obstacles qui vous empêchent d’être un meilleur leader

3 minutes à lire
Ressources humaines

Image
Essayer de lire dans l’esprit de votre employé, le juger, filtrer ce qu’il dit…vous vous reconnaissez ? Ce sont des obstacles sur lesquels vous devriez travailler pour développer une meilleure écoute…

Selon Alison Davis, fondatrice et CEO de Davis & Company, il y a des obstacles bien précis qui empêchent les leaders d’être à leur plein potentiel. Elle en relève cinq fondamentaux dans un article sur Inc.com.

 

Selon ses observations, les leaders sont plutôt doués pour partager des informations, mais ils sont de piètres auditeurs.

Tel qu’elle le rappelle, comme Matthew McKay, Martha Davis et Patrick Fanning l'écrivent dans How to Communicate, « Écouter est un engagement et un compliment ».

« C'est un engagement à comprendre ce que les autres ressentent, comment ils voient leur monde, à mettre de côté leurs propres préjugés et croyances, leurs angoisses et leurs intérêts personnels ».

Et écouter est un compliment parce qu'il dit à l'autre : « Je me soucie de ce qui t’arrive, ta vie et ton expérience sont importantes ».

Voici les cinq grands obstacles rencontrés par les leaders.

 


  1. 1. La lecture d’esprit



Comme l'écrivent McKay, Davis et Fanning, « le lecteur d'esprit essaie de comprendre ce que l'autre pense et ressent vraiment [...] en portant moins d'attention aux mots qu'aux intonations et aux indices subtils dans le but de trouver la vérité ».

 


  1.  2. Le filtrage



Vous écoutez certaines choses et pas d'autres. Un moyen commun qu’ont les leaders pour filtrer est d'éviter d'entendre « certaines choses - en particulier quelque chose de menaçant, négatif, critique, ou désagréable. C'est comme si les mots n'ont jamais été prononcés : vous n'avez simplement aucun souvenir d'eux ».

 


  1.  3. Juger



C'est un défi majeur pour les dirigeants - en particulier lorsqu'il s'agit de personnes que vous percevez comme des employés « à problèmes ». « Si vous préjugez quelqu'un comme stupide ou fou ou non qualifié, vous ne faites pas attention à ce que dit cette personne ». Vous savez que vous jugez si vous avez pris votre décision avant d'entendre le contenu du message.

 


  1.  4. Conseiller



McKay, Davis et Fanning décrivent l’obstacle de cette façon : « Vous êtes le grand résolveur de problèmes, prêt avec de l'aide et des suggestions, vous n'avez pas besoin d'entendre plus de quelques phrases avant de commencer à chercher le bon conseil. Pendant que vous préparez des suggestions, vous pouvez manquer ce qui est le plus important ».

 


  1.  5. Avoir raison



Une autre faiblesse chez les dirigeants: vous faites tout pour éviter d'avoir tort. « Vous ne pouvez pas écouter la critique, vous ne pouvez pas être corrigé, et vous ne pouvez pas prendre des suggestions pour changer. Vos convictions sont inébranlables ». Bien sûr, il est tout à fait possible que vous ayez complètement tort, mais vous ne voulez pas entrevoir cette possibilité.

 
Vers des solutions

Maintenant que vous avez admis que vous avez un problème, voici la chose simple que vous devez faire différemment : écouter activement en utilisant la

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter