Startups : l'aide d'un géant technologique, une bonne chose ?

2 minutes à lire
Promotion

Image
L’aide d’une grande société techno apporte-t-elle que de bons côtés ? Il faut prendre le temps d’y penser…

Fondateurs de start-up: si une grande entreprise technologique vous offrait du soutien et des outils, l'accepteriez-vous, même si cela signifiait de perdre un peu de contrôle ? Dice s’est attardé à la question.

 

Microsoft a récemment annoncé Microsoft for Startups, un programme de deux ans de 500 millions de dollars qui proposera des «ventes conjointes» aux startups, en plus d’un accès à la technologie Microsoft. Ces startups peuvent également travailler dans des espaces de co-travail «Microsoft Reactor», où, en théorie, ils auront l'opportunité de réseauter avec d'autres entreprises.

Microsoft n'est pas seul à proposer cette initiative. Google a récemment annoncé Startup with Google, qui offre un accès aux campus accélérateurs, une aide centrée sur les affaires avec les produits et services Google et des outils marketing.

Apple a également pris des mesures pour encourager les développeurs tiers, y compris un « App Accelerator », qu'il a ouvert en Inde l'année dernière. Il existe même des studios et des accélérateurs pour les startups axées sur le matériel, y compris un important partenariat géré par Kickstarter, Avnet et Dragon Innovation.

 
Faut-il se méfier ?

Quel est le motif derrière ces manœuvres? En offrant des outils et du soutien, ces entreprises peuvent lier des startups à leur écosystème, ce qui signifie non seulement des revenus, mais aussi l'opportunité de découvrir une entreprise prometteuse avant que d'autres géants de la technologie ne le fassent.

Mais ces plateformes sont-elles une bonne chose pou

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter