Recrutement professionnel en génie : une prise en charge complète et efficace

5 minutes à lire

Image

Trouver du personnel qualifié et sensible aux valeurs de votre entreprise est-il laborieux et énergivore ? Alors, pensez au recrutement professionnel niché, dont une experte vous explique tout le processus.

On ne se le cachera pas : aujourd’hui, c’est la guerre pour recruter des employés dans plusieurs, voire la majorité des spécialités du génie au Québec, tant pour des ingénieurs que pour des techniciens. Génie civil, génie mécanique, génie logiciel, génie du bâtiment, génie électrique, génie-conseil … la liste des secteurs en croissance ET en pénurie de personnel est longue.

Voilà pourquoi, quand on a tout essayé par les moyens traditionnels pour attirer des candidats intéressants, quand on ne dispose pas d’un gros département RH, ou bien quand on manque tout simplement de temps pour passer à travers un processus qui peut s’avérer long et énergivore, il faut trouver des solutions. Et la plus simple et efficace d’entre elles, c’est le recrutement professionnel.

Évidemment, de grandes entreprises de recrutement généralistes existent sur le marché. Mais aucune d’entre elles ne dispose des spécialistes, du réseau de contacts ni des réflexes que peut avoir une équipe de recrutement nichée dans le secteur du génie pour débusquer rapidement les meilleurs talents disponibles ou qui peuvent le devenir grâce à une approche directe.

Nous sommes donc allés trouver Souad Mallouh, une experte en recrutement niché, pour connaître les méthodes et le processus qu’elle utilise pour accompagner efficacement des entreprises comme la vôtre.

Souad Mallouh, directrice en acquisition de talents au sein du Groupe Velan Média

Une approche humaine et sans contraintes

Une compagnie de recrutement professionnel digne de ce nom ne vend pas son expertise comme des petits pains dans une épicerie. Elle s’occupe d’un nombre contingenté de recrutements à la fois, de manière à obtenir les meilleurs résultats possibles.

« Lorsque des entreprises nous approchent, et quand nous en approchons, nous nous assurons toujours d’être en mesure de répondre à leurs besoins. Ce qui veut dire que nous vérifions si nous maîtrisons la spécialité du poste à combler, que nous disposons d’un bassin de candidats dans ce domaine ou que nous savons où les dénicher », indique Souad Mallouh.

L’experte ajoute qu’en aucun temps, elle ne vend du rêve à ses clients. « Nous sommes transparents du début à la fin du processus de recrutement. Les entreprises peuvent soupeser leurs besoins et consulter nos tarifs avant de signer une entente avec nous. »

Toutefois, et c’est là que certaines compagnies de recrutement se distinguent, l’entente en question dispose aussi d’une garantie de plusieurs mois. Par conséquent, si la personne embauchée part rapidement de l’entreprise, le recruteur en charge du dossier s’emploiera à en trouver une autre de qualité égale. « Cela fait toute la différence quand on hésite encore à recourir à nos services », dit Mme Mallouh.

Le processus de recrutement, étape par étape

1. Établir les besoins du client

Une fois l’entente conclue avec des clients, la première chose que Souad Mallouh ou une personne désignée de son équipe réalisent, c’est une bonne rencontre avec la ou les personnes de l’entreprise. Ensemble, ils passent à travers une grille d’une trentaine de questions, qui vont des détails du poste à combler (compétences, expérience, responsabilités, date d’embauche envisagée, tranche salariale, niveau de stress, etc.) jusqu’au portrait de l’entreprise, de ses employés et de ses valeurs.

« Cette rencontre est essentielle pour saisir la substance de ce que le client recherche, explique l’experte. Cela nous aide beaucoup par la suite à identifier des candidats qui correspondront au profil du poste, mais aussi à la vision de l’entreprise. »

2. Opération séduction

Suite à cette première rencontre, le recruteur en charge du dossier va établir des st

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter