Le recrutement et la rétention des ingénieurs à l’ère des avantages sociaux

5 minutes à lire
Recrutement, Ressources humaines

Image

Les avantages sociaux et accessoires sont devenus des outils aussi importants que le salaire pour attirer et garder des talents dans une entreprise.

Les avantages sociaux ne constituent pas une nouvelle notion. Les congés payés et mobiles, les assurances santé et les régimes d’épargne-retraite, entre autres, sont proposées par des entreprises depuis longtemps.

Toutefois, au sein d’un marché de l’emploi de plus en plus concurrentiel, tous les employeurs, quelle que soit la taille de leur société, doivent à présent en faire plus pour attirer des candidats et, surtout, pour les conserver dans leur équipe. Effectivement, un sondage mené récemment par la firme Robert Half conclut que 50 % des employés sont convaincus qu’ils pourraient trouver rapidement un nouvel emploi ailleurs.

Dans le domaine du génie, ce constat est aussi vrai. La plupart des firmes disposent certes de plans d’avantages sociaux qui intègrent des assurances santé complètes, des budgets de formation continue et des horaires de travail flexibles. Voici d’ailleurs la liste d’avantages sociaux populaires avant la pandémie auprès des ingénieurs.

Mais, car il y a un mais, ces avantages ne suffisent plus automatiquement pour convaincre un candidat ou de choisir son entreprise plutôt qu’une autre, ou un employé d’y demeurer, car de nouveaux besoins sont apparus au cours des deux dernières années. Alors, comment se positionner pour contribuer au bonheur de son équipe et y attirer de nouveaux talents ?

Les avantages sociaux et accessoires incontournables

Tout d’abord, en matière d’avantages dans une société, il faut distinguer les avantages sociaux (congés, assurances santé et invalidité, régime de retraite, participation à des REER, etc.), les avantages accessoires (télétravail, repas payés, programmes de bien-être, etc.), et les incitatifs (primes, voiture de fonction, participation aux bénéfices, etc.).

Selon le Fonds de solidarité FTQ, qui mène régulièrement des études auprès de ses membres, il ressortait au sein du Guide salarial 2020 que les avantages les plus couramment offerts par les entreprises étaient l'assurance maladie (81 %), les congés payés (76 %), le régime d'épargne-retraite (65 %) et l'assurance pour les soins de la vue (63 %). Des assurances dentaires ou pour la vue assez complètes font d’ailleurs régulièrement l’objet de demandes répétées des salariés, car elles sont souvent partielles au sein de leur compagnie.

Cette étude mettait également déjà en lumière des facteurs de plus en plus importants pour les employés, à savoir leur santé physique, mentale et financière. Les cours de yoga corporatifs, les salles de sport intégrées aux locaux de l’entreprise, le remboursement d’un abonnement à des centres sportifs, les groupes de support mental et les services de conseils et d’assistance financière se sont ainsi greffés au nombre des avantages accessoires appréciés par les candidats et le personnel.

Une pandémie plus tard, tous ces avantages sociaux et accessoires sont toujours populaires, mais les employés misent encore plus à présent sur leur bien-être dans toutes les sphères de leur vie. Ce qui signifie qu’ils priorisent désormais davantage le bonheur et l’accomplissement personnel, plutôt que la notoriété de la compagnie qui les engage.

On pourrait quelque peu nuancer cette vision dans le domaine du génie, où l’avancement professionnel et les défis intéressants que représentent de gros mandats au canada comme à l’étranger influent sur les décisions professionnelles prises par les ingénieurs.

Il reste que dans ce secteur d’activités comme dans les a

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter