5 actions pour aider son équipe à garder son niveau d’énergie

5 minutes à lire
Ressources humaines

Image

L’approche de l’hiver est souvent dévastatrice en matière de rendement au travail. Comment lutter efficacement contre l’absentéisme, les congés maladie, la baisse de régime et la dépression saisonnière au sein de votre entreprise ? Voici cinq suggestions qui vous seront bien utiles !



On le sait, dès que les journées raccourcissent à l’automne, l’atmosphère change au travail. Le bureau se vide pour des raisons diverses – virus, absentéisme –, la fatigue se lit sur le visage de nos collègues même lorsqu’ils travaillent de chez eux, et le rendement escompté semble soudain difficilement atteignable.



Eh oui, la baisse d’énergie avant l’hiver n’est pas un mythe ! Mais il est possible d’y faire face, par contre, en aidant son équipe à traverser cette période. Comment procéder ? En posant quelques actions concrètes qui feront du bien aux employés et qui se traduiront, par extension, dans la bonne santé de votre entreprise. En voici cinq que nous vous invitons à adopter !

1. Encouragez les pauses


Lorsqu’on travaille, on peut parfois perdre la notion du temps, que ce soit au bureau ou à la maison. Mais la concentration peut pâtir d’une position assise prolongée en face d’un écran. De plus, nous sommes par essence des animaux sociaux qui avons besoin d’interactions avec les autres pour nous stimuler.



Donc, pourquoi ne pas instituer une nouvelle tradition de pause quotidienne avec son équipe ? Selon le contexte, il peut s’agir d’une simple réunion amicale d’un quart d’heure dans la cuisine commune ou devant la machine à café, ou bien d’un petit scrum virtuel amusant. L’idée, pendant ces périodes, est de parler de tout, SAUF de travail pour qu’une coupure soit assurée. Sachez d’ailleurs que des recherches menées par l’Université du Nebraska, à Lincoln, ont démontré qu’il suffit de rire pendant une douzaine de minutes pour gagner de l’énergie. Simple et efficace !




2. Formez des équipes de sport


Bouger, c’est fondamental pour garder et accroître son niveau d’énergie. Alors, même si on ne peut pas forcer son équipe à faire 20 minutes de sport par jour – ce qui permet d’augmenter le degré d’énergie de 20 %, tout en réduisant la sensation de fatigue de 65 %, en passant –, on peut par exemple l’inviter à s’activer en groupe.



Les choix en matière de sports d’équipe, qui ont aussi l’avantage de renforcer les liens entre les employés, sont multiples. Un simple sondage permet de savoir ce qui ferait plaisir à vos collègues : course, yoga, hockey cosom, badminton, danse aérobique ? En les impliquant dans ce choix dès la départ, et en faisant en sorte que l’entreprise prenne en charge les frais reliés à cette activité, les employés s’impliqueront davantage, gagneront en énergie et seront en plus heureux d’évoluer dans une entreprise qui prend soin d’eux. Une stratégie gagnante à tous points de vue !

3. Adaptez votre calendrier


Au cours d’une journée de travail, nous passons tous par des phases au cours desquelles nous avons moins d’énergie. Ces périodes peuvent varier d’une personne à l’autre, mais en général, le milieu ou la fin de l’après-midi sont souvent celles associées à la fatigue.



En sachant cela, pourquoi ne pas adapter le calendrier de travail de son équipe ? On peut par exemple la concentrer sur les tâches les plus exigeantes en début de journée, et réserver les plus légères pour la fin. On peut aussi inviter une fois par semaine tout le monde, sur les heures de travail, à ranger son espace physique et à vider sa boîte courrielle, deux tâches qui ne requièrent pas beaucoup d’attention et donnent des résultats immédiats. Il n’y a effectivement rien de pire que le désordre et la sensation de retard dans ses suivis pour miner l’énergie, n’est-ce pas ?




4. Faites le plein de lumière


Entre 25 % à 35 % d’entre nous ressentons une baisse d’énergie à l’approche de l’hiver en raison du manque de lumière naturelle, parce que notre corps libère alors de plus grandes quantités de mélatonine, une hormone qui provoque un sentiment accru de fatigue et l’envie de dormir.



Alors, pour contrecarrer ce problème, rien ne vaut un bain de grand air et de soleil, même s’il fait froid et que l

La suite est réservée aux employeurs.

Vous avez un compte ? Se connecter